Traversée des Pyrénées a bord d’un Mercedes 508D

2 minutes de lecture
Mercedes 508D garée à côté de la route dans les Pyrénées catalanes

 

Fasciné par la campagne catalane, j’ai décidé de faire un petit détour par les montagnes. Au lieu de conduire sur l’autoroute vers la France, j’ai éteint mon système de navigation et j’ai suivi une route vers le nord dans les Pyrénées.

Le moteur de ma Mercedes 508D travaillait activement en poussant 3,5 tonnes jusqu’à 1 800 mètres d’altitude.

Mercedes 508D garée à côté de la route dans les Pyrénées catalanes

Après avoir traversé le paysage montagneux catalan pendant quelques heures, j’ai atteint la frontière et suis entré en France.

Vue sur les Pyrénées françaises près de Bolquère

J’ai fait une pause pour me détendre et préparer mon déjeuner au Lac de Matemale

Lac de Matemale

Il faisait assez froid dans les montagnes, alors j’ai sauté la baignade dans le lac et j’ai continué mon voyage vers la mer Méditerranée.Je suis passé devant d’impressionnants bâtiments anciens près d’Escouloubre qui ressemblaient à des hôtels fermés ou abandonnés.

Ancienne bâtisse près d'Escouloubre

Plus je suivais la route, plus les températures se réchauffaient. Quand j’ai fait une pause entre Gesse et Axat, il faisait assez chaud.

Van garé à côté de la route entre Gesse et Axat

Heureusement L’Aude, une rivière rafraîchissante, était juste à côté de la route.

Rivière L'Aude entre Gesse et Axat

Après avoir passé quelques kilomètres dans les basses terres, j’ai finalement atteint la mer Méditerranée près de Leucate où j’ai décidé de passer la nuit.

Vue sur la mer Méditerranée près de Leucate

L’air était vraiment chaud. Même après le coucher du soleil, la température était encore d’environ 30 degrés, alors j’ai dormi avec les portes ouvertes en écoutant le bruit des vagues devant moi.

Dormir les portes ouvertes face à la mer