Notre Avis, pourquoi choisir un fourgon aménagé en 2022 | Top10

6 minutes de lecture
fourgon aménagé top 10

La plupart des propriétaires de camping-cars qui choisissent un fourgon savent pourquoi ils l’ont choisi. D’autres hésitent à franchir le pas. D’autres encore trouveront ci-dessous matière à réflexion et peut-être un moyen de se faire une opinion.

Le van est actuellement un camping-car. Plus discret, plus facile à manipuler, moins encombrant et un peu moins cher, il présente de nombreux avantages. Toutefois, méfions-nous des préjugés. Voici 10 vérités sur les fourgons aménagés qui montrent les véritables avantages et inconvénients de ces camping-cars un peu particuliers. Et si vous voulez en savoir plus sur les différents modèles, les aménagements, les prix et les équipements, nous vous recommandons de lire nos éditions spéciales de Fourgons ou du magazine Van Life (en kiosque tous les trois mois).

1. qu’est-ce qu’une fourgon aménagé ?

Un van est un véhicule qui comporte au moins un lit et, dans la plupart des cas, une kitchenette, une dinette et des toilettes. Quelle est la différence entre une caravane et un camping-car ? Une fourgonnette est fabriquée à partir d’un véhicule commercial préfabriqué, tandis qu’un profilé est fabriqué à partir d’un châssis avec une cabine à laquelle est fixé l’espace habitable. La différence avec une camionnette est moins claire. La plupart des gens utilisent le terme fourgon pour désigner une camionnette de moins de 2 mètres de haut avec un toit relevable.

2. Production manuelle ou standard de série

Il existe plusieurs façons de faire modifier un fourgon. Vous pouvez acheter un véhicule déjà équipé. Il est proposé par les grandes marques de camping-cars ainsi que par des assembleurs professionnels spécialisés. L’avantage : elle sera déjà homologuée en tant que VASP (véhicule aménagé), bien isolée et entièrement équipée. Vous pouvez également acheter un fourgon neuf ou d’occasion et le faire monter par un professionnel, ou vous pouvez le monter vous-même (si vous êtes très habile). Dans ce cas, il est essentiel qu’il soit homologué afin qu’il puisse passer un contrôle technique.

3. Taille : compacte ou longue

C’est particulièrement vrai si vous choisissez la version ultra-courte du Fiat Ducato (5,41 m), qui tient entièrement dans l’espace délimité au sol. La largeur plus faible des fourgons par rapport aux véhicules à roues gonflables (2,05 m en moyenne contre 2,30 m) facilite également le stationnement dans les parkings et permet d’envisager le stationnement dans la rue le long des trottoirs, comme pour les voitures.
4. Étape : l’avantage de la discrétion

Les fourgons sont sans doute plus discrets que les camping-cars. Cela permet à de nombreux utilisateurs de pénétrer plus facilement dans les centres-villes et d’accéder à certaines attractions touristiques. Ou de garer le véhicule dans le jardin sans que les voisins ne commencent à en parler… Toutefois, n’allez pas jusqu’à penser que vous serez confondu avec une fourgonnette, la décoration de la carrosserie, les fenêtres et les grilles d’aération  » trahissent  » le caractère du véhicule. Sinon, les camionnettes peuvent s’arrêter partout où les camping-cars ne sont pas interdits.

5. Moins cher… ou presque

C’est tout à fait vrai, car le véhicule a déjà une carrosserie « finie » et sa transformation en camping-car se limite à l’aménagement intérieur. Toutefois, cela est relatif : en moyenne, un fourgon de 6,00 m n’est que 10 à 15% moins cher qu’un profilé de milieu de gamme. Lors du choix d’un fourgon, ce critère est donc rarement le plus important.

Dans notre guide d’achat de camping-cars, les prix des fourgons standard vont de 36 000 à 70 000 €, avec une fourchette très large entre 45 000 et 51 000 €. Bien entendu, si vous aménagez vous-même un fourgon d’occasion, vous pouvez vous en sortir avec des coûts beaucoup plus bas.

6. Spacieux : selon la longueur

Bien qu’un fourgon prenne moins de place sur la route qu’un camping-car, il est par nature moins habitable lorsque vous êtes en déplacement. Mais avec l’arrivée des versions longues (6,36 m dans le cas du Fiat Ducato), ce constat est à nuancer, car on trouve à bord un lit central ou deux lits, et désormais des salles de bains séparées dans deux compartiments ! L’aménagement et la circulation à bord restent cependant moins confortables et l’espace inconditionnel favorisera toujours un véhicule avec une nouvelle carrosserie. Si vous voulez voyager avec votre famille, vous pouvez choisir un fourgon avec un lit double superposé à l’arrière. En général, cependant, il y a moins d’espace dans un van pour manger, dormir et cuisiner.

Récemment, une nouvelle tendance est apparue qui privilégie l’habitabilité, la légèreté et l’impression d’espace : la cabine découpée (ou cabine intégrale). La cabine n’a pas de coffre de pavillon, laissant un plafond dégagé au-dessus des sièges avant. Un toit en verre peut également être installé.

7. Voyage : confort relatif

C’est souvent le cas parce que les sièges de la cabine, à moins d’être purement et simplement d’origine, ne peuvent être remplacés par des sièges ergonomiques à réglages multiples trop encombrants. Cela est particulièrement vrai si l’on compare avec le confort de la Classe A, qui offre également une excellente visibilité et une bonne isolation acoustique.

8. Conduite : plus facile à gérer

Le van est plus maniable et moins « impressionnant » sur la route. En particulier, sa largeur réduite est rassurante pour certains conducteurs en ville ou sur de petites routes. Cet argument est souvent avancé par les acheteurs masculins qui prétendent que leurs épouses pourront conduire le camping-car plus facilement s’ils sont fatigués ou incapables de le faire.

9. Isolation : pas aussi bonne que dans un camping-car.

Comme la voiture conserve sa carrosserie d’origine, l’isolation est nettement moins efficace que dans un camping-car aménagé, où les panneaux contiennent en moyenne 30 ou 35 mm d’isolant. En outre, la vocation utilitaire initiale du véhicule implique que celui-ci possède de grandes portes (doubles portes arrière, grandes portes coulissantes) qui sont plus difficiles à isoler et qui, lorsqu’elles sont ouvertes par temps froid, laissent rapidement s’échapper la chaleur dans l’habitacle.

10. Plus qu’un phénomène de mode

Difficile à dire avec certitude. Une chose est sûre, la manie des vans au cours des quatre dernières saisons est réelle et il n’y a aucune raison de croire qu’elle va s’estomper. Le fourgon redessiné répond à une tendance « forte », le désir de simplicité et de moindre « visibilité ». Cette tendance influence également les consommateurs d’autres secteurs, à commencer par l’industrie automobile. Mais les choses peuvent changer tout aussi facilement…